Responsabiliser les élèves

Titre complet : Responsabiliser les élèves, former les citoyens de demain ouverts sur l’Europe, ouverts sur le monde

Responsable : Magali Hardouin : magali.hardouin@bretagne.iufm.fr

Projet :

Publication d’un article à la suite d’une enquête auprès des établissements « Sections européennes »
L’équipe a effectué une enquête auprès des  98 établissements qui comportent une section européenne. Le but est de comprendre le lien entre professeur de DNL et professeur de LV et d’appréhender l’existence ou non d’un travail d’équipe. Le questionnaire a été distribué sous forme papier et informatique. Le taux de réponse avoisine les 70 %. Suite à cette enquête, un article sera publié  dans les Langues Modernes 3/2009 : Enseigner les Disciplines non linguistiques (DNL) (l’article a été accepté par le Comité scientifique de la revue).

Enquête diachronique auprès des élèves 2004 – 2009
En 2004, un groupe de travail de l’IUFM avait effectué une enquête auprès des élèves de lycées « sections européennes » pour connaître leurs motivations. 5 ans après, nous relançons une nouvelle enquête pour analyser les évolutions.

Intégration de l’équipe au programme COMENIUS ELOS
ELOS, qui a été initié aux Pays-Bas, est l’acronyme d’une expression néerlandaise se traduisant en français par « l’Europe comme environnement d’apprentissage dans les établissements scolaires ». C’est un réseau européen Comenius 3 qui a été validé en 2005 par la Commission Européenne. ELOS constitue donc non seulement une plateforme assurant une coopération solide et durable entre les partenaires, mais aussi un forum de réflexion sur l’intégration, dans les contenus d’enseignement, d’une formation transdisciplinaire et approfondie sur l’Europe, ainsi que sur le développement de compétences européennes chez les élèves pour les amener progressivement à se sentir citoyens européens. Les partenaires de ce réseau sont des instances éducatives de 11 pays partenaires : l’Allemagne, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Lituanie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, et le Portugal. Un Comité scientifique ELOS, constitué d’un expert de chaque pays partenaire, élabore le matériel pédagogique, et les 11 conseils nationaux d’experts en vérifient l’adéquation avec leur politique éducative nationale. Ces experts sont pour la plupart issus des milieux de la recherche dans le cadre universitaire, gouvernemental ou communautaire. Nous assurons ainsi tant l’harmonisation des documents créés que le respect des orientations et des systèmes éducatifs de chaque pays. De plus, les 11 coordinateurs nationaux organisent régulièrement des réunions d’analyse, de bilan et de planification au niveau national et européen. Un Comité académique du Réseau ELOS (CARE), constitué d’inspecteurs de diverses disciplines, de chefs d’établissement et de moi-même, se réunit deux fois par mois afin de procéder à une analyse détaillée de la situation et de l’évolution du projet dans l’académie et d’organiser des visites d’accompagnement pour aider à la mise en place d’ELOS dans les établissements expérimentaux. Les partenaires européens ont en commun la grande qualité de leur formation et de leur expérience professionnelle en matière d’éducation et d’Europe.
L’IUFM de Bretagne, au travers de notre équipe, est devenu le référent national du programme ELOS.

Coordination du chapitre 3 de l’ouvrage « La formation des maîtres en Europe », ouvrage publié sous l’égide de la Conférence des directeurs des IUFM

Coordination d’un ouvrage « Regard sur la formation des enseignants dans le domaine des dimensions européennes et internationales »
 

Composition du groupe :

Dedieu Hélène
Guervenou Linda
Hardouin Magali (Responsable)
Le Meur Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *