Programme de recherche

E-FRAN IDEE : Interactions Digitales pour l’Education et l’Enseignement

Le projet IDÉE vise à favoriser la transformation des pratiques enseignantes dans une perspective de réduction des inégalités de parcours éducatifs par une approche systémique permettant une meilleure compréhension des leviers offerts par le numérique pédagogique. Il s’agira tout d’abord de mieux connaître les usages numériques des jeunes, dans les cadres scolaire et extra-scolaire, également dans leurs activités électives, pour appréhender les processus de différenciation individuelle et contextualisée de ces usages, en lien avec le développement personnel, social et scolaire. Cette compréhension fine des usages des élèves sera associée à un travail d’explicitation des innovations pédagogiques numériques afin de favoriser le développement de pratiques pédagogiques et numériques visant la persévérance scolaire et l’autonomisation des jeunes. L’accent sera mis sur la modélisation de l’appropriation des innovations pédagogiques et technologiques ainsi que sur la coopération entre enseignants et entre élèves.

Les Groupes de recherche ou de production de ressources pour l’éducation de l’ESPE de Bretagne (G2R) :

Les Groupes de Recherche ou de Ressources (G2R) constituent des lieux de formation associant une pluralité d’acteurs de la sphère éducative (enseignants-chercheurs, enseignants, étudiants de master ou doctorants et personnel d’encadrement). Les finalités de ces groupes sont de :

  • forger une culture scientifique commune à l’ESPE ;
  • produire des ressources pour la formation.

Inspirées des travaux internationaux sur les lesson studies, les recherches coopératives impliquent des acteurs aux statuts variés, pour analyser les pratiques effectives dans le champ de l’éducation et de la formation en vue de les transformer. Cette modalité d’organisation permet aux formateurs de participer pleinement à une activité de recherche répondant à des exigences scientifiques. D’une durée de deux ans (avec reconduction possible d’un an), cette configuration permet aux acteurs impliqués de se familiariser avec l’ensemble des phases constitutives d’un projet de recherche (revue de littérature, recueil de données, traitement, analyse, publication, valorisation, etc..).

Parmi les 12 G2R en cours de fonctionnement,  9 sont organisés sous la forme de groupes de recherche coopérative. Ces groupes sont pour la plupart adossés à des Lieux d’Education Associés (LéA). En voici la liste :

  • Diagnostic individuel des compétences de l’apprenant pour comprendre ses difficultés scolaires
 Z. Gavornikova-Baligand  Voir
  • Les documents dits “composites”, production et réception en cycle 3 de l’école et du collège (nouveaux programmes 2016 : CE2/CM1/CM2/6e) – albums et textes illustrés
 L. Maisonneuve Voir
  • Coopérer pour rendre l’élève acteur du développement de son autonomie
J. Ménard Voir
  • Prévention de l’illettrisme et réduction des inégalités linguistiques : enseigner le vocabulaire en maternelle
F. De La Haye Voir
  • Impact d’une pratique innovante sur la conception et la mise en œuvre de l’enseignement du geste d’écriture cursive
N. Bonneton-Botté
&
C. Beucher-Marsal
Voir
  • Le bien(mal)-être au lycée. Étude menée sur le territoire breton
A. Leprince Voir
  • Ressources vivantes pour l’enseignement et l’apprentissage
G. Gueudet Voir
  • Savoirs, dispositifs, gestes
G. Sensevy Voir
  • Pratiques interlangues au lycée en compréhension de l’oral en Ille et Vilaine
B. Gruson Voir

NB : Vous êtes formateur de l’ESPE de Bretagne vous souhaitez participer à un G2R ? Rendez-vous sur l’onglet “Formation de formateurs” de l’ENT de l’ESPE de Bretagne.

Les commentaires sont clos.